Prix de photographie Hélène-Pedneault

Hélène Pedneault recevant une bourse du Conseil de la culture de Lanaudière des mains de Réjean Olivier, 2001.
"Déjà, nous sentons un grand vide dans le paysage québécois. En pensant à Hélène Pedneault, je pense solidarité, équité et idéal. Elle était de ces femmes de conviction profonde et de combat qui ont contribué à faire du Québec un meilleur endroit où vivre." (Pauline Marois, chef du Parti Québécois)

Hélène Pedneault (1952-2008)
Née à Jonquière, Hélène Pedneault fut une auteure féministe très engagée dans la cause indépendantiste. Tout en se consacrant à la fiction, elle n'avait de cesse de militer pour les causes qui lui tenaient à cœur. Ainsi, elle devint la cofondatrice de la Coalition Eau Secours. De plus, cette souverainiste de la première heure s'engagea au sein du conseil de la Souveraineté à titre de membre. Mme Pedneault s'est intéressée à toutes les formes d'écriture, publiant dix livres, romans, essais et biographies au cours de sa carrière. De plus, elle créa des séries pour la radio et adapta le roman "Sous le signe du Lion" de Françoise Loranger pour en faire une télésérie. Cette passionnée de l'écriture offrit même des paroles de chansons à plusieurs grands interprètes de chez nous, dont Sylvie Tremblay, Richard Séguin et, surtout, Marie-Claire Séguin. Elle participa également à des émissions radiophoniques à titre de chroniqueuse invitée pour faire valoir ses opinions. Au théâtre, sa pièce La Déposition, créée à Montréal en 1988, fut traduite en cinq langues. Mme Pedneault collabora aussi à plusieurs magazines, dont La Vie en rose. Elle reçut de nombreux honneurs, dont le prix Edgar-Lespérance pour La Douleur des volcans, le Prix littéraire du Salon du livre de Saguenay de 2000 et le prix Abitibi-Consolidated 2004 pour l'ensemble de son oeuvre.
Le Prix
En 2006 et 2008, les illustrations en couverture des livres du Concours provenaient de banques de photos. Alors, en 2008, nous avons décidé que pour l'édition 2010, nous ferions appel à des photographes amateurs qui nous offriraient des images inédites. Dès l'automne 2009, l'annonce du nouveau concours paraissait dans les journaux locaux. Une vingtaine de personnes y ont participé, envoyant un total de 39 photos. Le choix du jury s'est arrêté sur trois photos qui se classaient parmi les meilleures. Le premier prix fut désigné pour servir de page couverture. Le deuxième occupa la quatrième de couverture. Ce concours de photos,qui porte désormais le nom de l'auteure Hélène Pedneault, devait refléter la région lanaudoise. Mme Pedneault se réjouissait d'y vivre : elle reconnaissait la beauté des paysages de ce coin de pays tout en appréciant la créativité qui se manifestait dans son voisinage. En choisissant le nom d'Hélène Pedneault, nous perpétuons la mémoire de son œuvre en y associant les efforts des participants à nous fournir des photographies remarquables. Pour l'édition 2016, nous vous attendons en grand nombre et avons très hâte de découvrir les magnifiques images que vous nous partagerez.

Première gagnante pour le Prix de photographie Hélène-Pedneault du Concours littéraire de Lanaudière 2014.
Labour dans un champ entre Point-du-Jour Nord, Lavaltrie et Point-du-Jour Sud, 29 octobre 2013, par Céline Michaud (L'Assomption)

Troisième gagnante du Prix Hélène-Pedneault 2014.
Marché de Noël 2013, L'Assomption, par Hélène Robillard (L'Assomption)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire